La Mure-Argens : festival des poupées

Les Discours lors de l’inauguration

 

« Au pays des poupées, des poupons, des oursons ». Les 19 et 20 juillet de 10h à 18h, poupées anciennes et de créateurs ainsi que divers accessoires faisaient l’objet d’une expo vente avec entrée libre pour les visiteurs à La Mure Argens à côté du parking du Musée de la Minoterie et proche de la Verdine.

Le 19 juillet une inauguration improvisée viendra mettre à l’honneur les organisateurs et partenaires de cette animation autour des poupées.

Il sera baptisé “le festival des poupées”. C’est le Maire de la Mure Argens qui officiera à la coupe du ruban en compagnie du Président de la Communauté de Communes, Serge Prato, des co organisatrices, Dominique et Catherine, on pouvait aussi remarquer le costume d’époque du Haut Verdon porté avec élégance par Christian “Atelier de Nais” de Colmars les Alpes.

Le discours d’Alain Delsaux revient sur l’histoire des bâtiments qui reçoit aujourd’hui cette première exposition sur le monde des poupées, sans doute une première régionale nous a-t-il annoncé. Il se montrait enthousiasmé par cette proposition et incitait les organisatrices à pérenniser l’événement.

C’est ensuite Catherine Planterose « la Verdine » qui prenait la parole pour les remerciements à tous les acteurs et partenaires pour cette première édition. Elle remerciait en particulier la famille Chabaud propriétaire des bâtiments pour leurs aides précieuses.

Juste avant le pot de l’amitié, les autorités feront la visite des stands, ils étaient enchantés des propositions et du choix des collectionneurs et créateurs venus du territoire, mais aussi de plus loin (Auvergne) mais aussi Patrick Fédida, rédacteur et webmestre du site spécialisé  « J’aime les poupées » venu de la région parisienne. D’ailleurs le Président de la CCAPV, Serge Prato, reviendra en famille dans l’après midi.


Une belle idée que cette rencontre autour du monde de la poupée qui a pu rassembler tous les passionnés du secteur et créer des liens entre les divers stands et le public. Une première qui a sans doute la bonne opportunité pour d’autres rencontres commerciales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.