Fête patronale de la Mure Argens

Nous vivons une période estivale où le soleil reste très présent ce qui n’est pas toujours un avantage pour la nature, mais qui est un soulagement pour tous les comités des fêtes. Les 4 jours de fête de La Mure Argens ont eu leur lot de soleil et de plus les températures n’ont pas été caniculaires. Tous les atouts étaient donc présents pour une réussite festive.

Les animations de la fête patronale restent toujours un moment important dans les activités festives des communes. Créer le programme n’est pas toujours simple il faut savoir trouver les bons compromis, les bonnes idées. On peut citer que le concours de boules provençal se jouera en trois parties gagnantes, une idée intéressante pour la sportivité et le plaisir de tous les boulistes présents. Une nouveauté : un deuxième repas proposé, moules frites (10 €), sans doute une bonne idée puisque les inscriptions étaient complètes bien avant le jour j ( autour de 200 convives), il semble bien que tout le monde était satisfait de la prestation de restauration.

Les animations musicales seront cette année réservées aux DJ avec DJ OXYGENE pour la première soirée plutôt consacrée à la jeunesse, puis ce sera Baptiste and C°  pour l’animation du dimanche et le repas moules frites, le lundi c’est DJ NERIK qui mettra le feu aux platines.

Comme en 2016 la zumba sera bien présente avec quelques adeptes sur la place juste avant l’anchoïade maison ( Alice ) agrémentée de quelques boissons entre amis. Quant aux jeux d’enfants ils étaient programmés lundi 14 vers 16 h.  C’est toujours un moment attendu par les enfants avec les gaufres et autres friandises,  mais aussi le traditionnel partage des bonbons de Denise et, bien sûr, comme en 2016 la prestation toujours aussi bluffante de notre magiciens local :  Sylvain.

Pour le mardi, jour du 15 août, on reste dans la tradition avec : la messe, la procession, les discours et les remerciements d’usage aux bénévoles et partenaires et bien sûr le repas sous l’ombre fraîche des arbres centenaires avec le traditionnel aïoli.

Côté organisation c’est toujours un intelligent mélange entre les jeunes du comité des fêtes et l’association le Riou, une belle synthèse de compétences utiles. Il faut l’indiquer tout n’est pas toujours facile dans  l’organisation d’animations il faut beaucoup de motivation , de rigueur , de savoir faire et  de  la présence … la fête patronale c’est un moment convivial et tous les amoureux du village se retrouvent l’espace d’un moment . Il faut aussi avoir la bonne gestion du public festif et cela n’est pas toujours aisé surtout en fin de soirée.

Il est parfois aussi judicieux de parler de ceux qui apportent leur aide dans l’ombre comme le nettoyage de l’église qui, cette année, du fait des travaux a demandé plus de jus de coude, heureusement la présidente honoraire de l’Association Culture et Patrimoine était là et avait embauché la famille venue lui rendre visite de Gap  et il y en avait de la poussière à nettoyer ! On peut aussi indiquer que deux échelles en bois  ont été confectionnées pendant l’hiver pour faciliter l’accès au podium : là aussi des bénévoles qui se cachent derrière les initiales P et C ont apporté leur savoir-faire avec enthousiasme, on voit bien ici que c’est ensemble que les choses avancent et bougent avec de la motivation réciproque, ce n’est pas si compliqué.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *