CEREMONIE DU 11 NOVEMBRE 2014.

11-novembre-4 Stitched Panorama

C’est sous un temps maussade, mais pouvait il en être autrement pour commémorer le 96ème anniversaire de l’armistice de 1918.

Le Maire, Alain DELSAUX, en demandant de sonner le Tocsin quelques minutes avant le début de la cérémonie, voulait marquer tout le symbole du début de la 1èr guerre Mondiale.

Associer les enfants à l’histoire est important pour qu’ils n’oublient pas ; le dépôt de gerbe au monument aux morts, marqua cette association.

Dans son discours, après avoir rappelé le bilan humain de ces 4 terribles années, considérées  à juste titre comme une « boucherie », avec près de 2 Millions de morts, 3 Millions de blessés et 600.000 invalides.

Le Maire cita Georges CLEMENCEAU, dans un discours du 17 Août 1914 « Heureux soldats, puisque de cette France douce et fière que vous allez sauver des outrages et la barbarie, doit s’élever une patrie meilleure pour le bien de l’humanité. » Avons-nous réussi ? et  si oui, à quel prix.

Puis Alain DELSAUX, demanda aux personnes présentes, de s’imaginez, mais peut on s’imaginer la vie de ces soldats dans les tranchées.

Soulignant l’effroi qu’ils ressentaient en sortant des tranchées sous le tir des mitrailleuses, pour gagner une dizaine de mètres, qu’ils reperdront quelques jours plus tard.

Enfin, le Maire terminera son discours en demandant de se souvenir des soldats tombés ces dernières années sur les théâtres d’opérations extérieures.

Un vin d’honneur clôtura cette cérémonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *